Christine Lebel

Avis de recherche : des lapins roses ont fui,
Avis de recherche : des lapins roses ont fui,
auraient été aperçus dans une zone de la ville formant étrangement la silhouette d’une carotte…
auraient été aperçus dans une zone de la ville formant étrangement la silhouette d’une carotte…
Espèce rarissime se reproduisant à une vitesse folle
Espèce rarissime se reproduisant à une vitesse folle
et se nourrissant essentiellement de substances roses et sucrées.
et se nourrissant essentiellement de substances roses et sucrées.
Leur bienfaitrice, Chocolate Lady,
Leur bienfaitrice, Chocolate Lady,
promet une récompense à qui les lui rapportera
promet une récompense à qui les lui rapportera
et sollicite la collaboration des habitants pour les retrouver.
et sollicite la collaboration des habitants pour les retrouver.
Ils ont été vus au parc…
Ils ont été vus au parc…
… devant la bibliothèque,
… devant la bibliothèque,
dans une cabine téléphonique.
dans une cabine téléphonique.
La nouvelle continue de se répandre…
La nouvelle continue de se répandre…
Pendant que les lapins se multiplient dans la ville,
Pendant que les lapins se multiplient dans la ville,
de vaillants collaborateurs les débusquent.
de vaillants collaborateurs les débusquent.
9 lapins retrouvés
9 lapins retrouvés
Comme promis, récompense est remise.
Comme promis, récompense est remise.
Au septième jour, 10 lapins sont retrouvés.
Au septième jour, 10 lapins sont retrouvés.
La battue urbaine se poursuit.
La battue urbaine se poursuit.
Les cageots se remplissent petit à petit.
Les cageots se remplissent petit à petit.
Heureux récipiendaire
Heureux récipiendaire
Pour célébrer leur retour, un événement rose et sucré,
Pour célébrer leur retour, un événement rose et sucré,
au parc tous sont invités …
au parc tous sont invités …
…par Chocolate Lady.
…par Chocolate Lady.
Deux autres lapins sont rapportés.
Deux autres lapins sont rapportés.
C’est la fête du grand retour !
C’est la fête du grand retour !
Chocolat rose
Chocolat rose
Grande fondue à partager
Grande fondue à partager
Et pour finir…
Et pour finir…
…un lancement de ballons !
…un lancement de ballons !
Si vous trouvez un jour un lapin rose, svp, contactez Chocolate Lady…
Si vous trouvez un jour un lapin rose, svp, contactez Chocolate Lady…
1 sur 45
Le grand retour des petits lapins roses
2 lapins coquins ont fui ce matin
où sont ils ? où vont-ils ?
les avez-vous vus ? sont roses et poilus
téléphonez-moi ! ramenez-les moi !

récompenserai gestes de bonté
du zoo sont partis mes petits chéris qui se multiplient
à Granby
sur leurs médaillons des informations
j’espère leur retour… un jour !  RÉCOMPENSE  (450) 375-7107

 
Christine Lebel poursuit un travail d’exploration en installation et en performance, sur les notions d’identité, de séduction, d’amour et de réconfort. Empruntant les stratégies du simulacre et de la rencontre où se mêlent subtilement l’humour, l’ironie et la sensualité, elle a développé depuis 1997, un corpus d’œuvres sur les stéréotypes et l’idéal féminin qui confondent les perceptions de l’autre pour l’amener à se questionner sur ses désirs intimes et son rapport à la séduction. Dans cette démarche, elle privilégie l’utilisation de matières comestibles, alléchantes et sucrées comme autant d’appâts sensoriels, poussant parfois le jeu jusqu’à se travestir elle-même en objet de convoitise.
 
Dans son travail récent (Banana split, 2004), elle délaisse le simulacre du personnage fictif et utilise sa propre identité pour explorer, toujours à travers la nourriture, des notions de transmission, de tradition, d’héritage et de partage dans une pseudo-cuisine - installation inspirée de son intimité - dans laquelle elle confectionne avec affection, des petits gâteaux qu’elle échange contre des recettes manuscrites. Comme dans Je serai… ta cocotte (1999) - pour laquelle l’artiste avait moulé son propre corps en chocolat - les valeurs odoriférantes et gustatives opèrent efficacement et vont, à leur tour, puiser dans la mémoire profonde des émotions de celui ou de celle qui va à sa rencontre.
 
Avec Le grand retour des petits lapins roses, Christine Lebel explore de nouvelles astuces pour infiltrer l’imaginaire collectif. Elle lance un avis à la population : deux lapins roses se seraient échappés du zoo de Granby. Selon une source anonyme, ils se multiplieraient à une vitesse fulgurante. Ils seraient à l’heure actuelle près de trente ! On promet une récompense pour chaque spécimen capturé. L’histoire est à suivre… des communiqués seront transmis à mesure des développements de l’affaire.

Christine Lebel vit et travaille à Montréal où elle a obtenu en 1999, une maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec. Parmi ses réalisations récentes, mentionnons Conditionnement calorique (Musée régional de la Côte-Nord, Sept-Iles, 2004), Banana split (Galerie Horace, Sherbrooke et Skol, Montréal, 2004) et Les 2001 nuits de Chocolate Lady (Galerie Verticale, Laval, 2001). Elle a participé à plusieurs expositions collectives dont Sens interdit (Maison des arts de Laval, 2001) et Des idées reçues (Folie/Culture et Engramme, Québec, 2000). Elle a été invitée en résidence d’artiste au Centre national de recherche et diffusion en arts contemporains numériques Sagamie (Alma, 2001) et à la Fondation Danaë en France (Jarnac, 2000) pour le projet Transvernacularités organisé par Langage Plus.

Ce projet de Christine Lebel a été réalisé de janvier à avril 2005 dans le contexte du cycle d’exploration Terrains d’entente, un programme de résidences de création, de coproduction et de diffusion en art infiltrant du 3e impérial, centre d’essai en art actuel.

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
14 au 17 janvier 2005
 
Séjour de production
16 mars au 15 avril 2005
 
Auteure en résidence associée au projet : Viviane Paradis

Événements

Événement rose et sucré
Samedi 16 avril 2005 à 14 h
Lieu : Parc Miner, près du 350 rue Principale, Granby (Québec)
 
Interventions urbaines
21 mars au 15 avril 2005
 
Kiosque urbain
22 - 24 - 29 - 31 mars 2005
2 - 5 - 7 - 9 - 12 - 14 avril 2005
En cas de pluie, reporté au jour suivant
Lieux :
- Terrain de l’église Saint-Georges, 130, rue Principale, Granby (Québec)
- Parc Julien Hamelin, voisin du Théâtre Palace, 135, rue Principale, Granby (Québec)
- Espace mitoyen entre La lichette et la Brasserie, 225, rue Principale, Granby (Québec)


Équipe : Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, direction technique et administrative / Martin Poitras, soutien aux artistes et aux communications / Stéphanie Lagueux, infographie et site web
 
Conseil d’administration : Thomas Grondin, Philippe Côté, Michel Arcouette, Caroline Gagné, Yves Gendreau, Suzanne Joly, Martin Poitras.
 
Partenaires financiers : Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada.
 
Remerciements : Ville de Granby, Société protectrice des animaux. L’artiste remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, Chocolaterie Belge Heyez Père & Fils et tous ceux qui, de près ou de loin, ont rendu possible ce projet. Merci aux membres du 3e impérial, centre d’essai en art actuel, à CHASCO et au député Bernard Brodeur.
 
Photos : Yves Gendreau, Christine Lebel, Martin Poitras. © Christine Lebel et 3e impérial, centre d’essai en art actuel