Guy Blackburn

1 sur 1
Collection de grandes colères et de désapprobations

C’est dans le contexte d’une démarche entreprise par le 3e impérial autour de l’actualisation des multiples sens et significations de l’objet dans les pratiques artistiques actuelles que Guy Blackburn a été invité à développer le projet Collection de grandes colères et de désapprobations. S’agissant, dans son essence, d’un relevé public de désapprobations et de colères de certaines conceptions éthiques du monde, le projet opère à la base, par une mise en relation de l’artiste avec des personnalités publiques pour construire une œuvre, telle une collection d’envergure de formes pauvres et d’inscriptions bouleversantes. Ce projet servira d’expérience témoin dans le contexte du forum l’objet retourné présenté par le 3e impérial à Québec, les 6-7-8 juin 2008, en association avec la 4e édition de la Manifestation d’art internationale de Québec. Guy Blackburn livrera à cette occasion une communication sur l’expérience et les processus de ce projet.

Le travail de Guy Blackburn se caractérise par une très grande conscience de l’être humain, de l’individu et de la société. Ses réalisations, qui prennent souvent la forme de sculptures, d’installations ou d’œuvres sur papier, sont traversées de prises de positions en vue de questionner la solitude sociale, l’unicité des êtres vivants ou d’interpeller la dignité humaine et les besoins d’affection et d’estime. L’art de Blackburn s’alimente d’enjeux politiques, sociaux et humains en puisant constamment dans les expériences perçues dans son environnement quotidien, afin d’en révéler toutes les contradictions, les difficultés et les non-dits, que seule une situation d’observation permet de détecter et de retourner sous un autre jour, à l’examen public, au jugement des badauds, au regard des autres. Éveilleur de conscience, Blackburn cherche à dévoiler des aspects à peine perceptibles de la condition humaine.  Carl Johnson, 2004.

Guy Blackburn vit et travaille à Chicoutimi, dans la région du Saguenay. Depuis plus de 25 ans, il a participé à de nombreuses expositions et manifestations au Québec, au Canada (Ontario, Nouveau-Brunswick), en France, en Allemagne, en Pologne, au Chili, et à Cuba. Parallèlement à sa pratique artistique, il contribue, depuis le début des années 1980, au développement de sa communauté, par ses nombreuses implications. En 2005, il recevait le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec en région.

Ce projet de Guy Blackburn a été réalisé de février 2007 à juin 2008 dans le contexte du cycle d’exploration Champs d’intérêt : infiltrer, habiter, spéculer, un programme de résidences de création, de coproduction et de diffusion en art infiltrant du 3e impérial, centre d’essai en art actuel.

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
25 au 28 février 2007

 
Séjours de production
13 au 31 août 2007
31 mars au 20 avril 2008
16 au 20 juin 2008
 
Auteure en résidence associée au projet : Julie Bélisle

Événement

Conférence de Guy Blackburn
7 juin 2008
Dans le cadre du Forum L’objet retourné, une production du 3e impérial, centre d’essai en art actuel, du
6 au 8 juin 2008, à Québec.


Équipe : Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, direction technique et administrative / Nina Dubois, soutien à la coordination / Martin Dufrasne, chargé de projet / Stéphanie Lagueux, infographie et site web

Conseil d’administration : Thomas Grondin, Murielle Dupuis-Larose, Michel Arcouette, Caroline Boileau, Caroline Gagné, Yves Gendreau, Ronald Richard.

Remerciements : Merci aux membres du 3e impérial, centre d’essai en art actuel, à CHASCO et au député François Bonnardel. L’artiste remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son appui à la réalisation de ce projet.

Partenaires financiers : Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Conseil des Arts du Canada (CAC).

Photos : © Guy Blackburn et 3e impérial, centre d’essai en art actuel.