Coproductions

Stéphane Gilot
Stéphane Gilot La forêt d'os

Stéphane Gilot  réalise un court-métrage inspiré d’une tragédie survenue à Granby en 1869. Mêlant le documentaire et le fantastique, le récit aborde la découverte d’une forêt dont les arbres semblent constitués d’os et dont le feuillage ressemble étrangement à du cartilage.

Émilie Rondeau
Émilie Rondeau Morceaux de paysage

Interpellée par la prolifération des systèmes de géolocalisation par satellite, Émilie Rondeau découvre les réseaux du géocaching. Munie d’une caméra photo et d’un GPS elle capture, sur 23 sites, autant de fragments de paysages à partir desquels elle conçoit une chasse aux paysages qui s’adresse à la communauté virtuelle des géocacheurs tout comme à celle des randonneurs. 

Karen Elaine Spencer
Karen Elaine Spencer Rêves à la poste [pour Granby]

1000 fragments de rêves sont retranscrits à la main sur un papier à lettre puis, dispersés un à un dans la ville par envoi postal à des personnes inconnues, choisies au hasard dans l’annuaire téléphonique. Le destinataire reçoit cette missive énigmatique dans sa boîte aux lettres, ouvre l’enveloppe, déplie la lettre et il lit : Cher…, j’ai rêvé que…

Emma Waltraud Howes
Emma Waltraud Howes Subtle Architectures Subtiles [étude de gestes granbyenne]

Par des déambulations exploratoires et performatives, Emma W. Howes développe une suite de gestes liés à l’expérience de l’architecture et du confinement qui constitueront la création d’une chorégraphie spécifiquement «granbyenne».

Alain Fleurent
Alain Fleurent Le mobile de l’habitat-mobile ou l’hymne mobile

Muni d’un autobus transformé en espace de rencontre créatif et interactif, Alain Fleurent explore les concepts d’habitat mobile, de cinéma ambulant et de safari urbain.

Guy Blackburn
Guy Blackburn Collection de grandes colères et de désapprobations

S’agissant, dans son essence, d’un relevé public de désapprobations et de colères de certaines conceptions éthiques du monde, le projet opère, à la base, par une mise en relation de l’artiste avec des personnalités publiques pour construire une œuvre, telle une collection d’envergure de formes pauvres et d’inscriptions bouleversantes.

Josée Dubeau
Josée Dubeau Pavillon

Inspirée par certains aspects de l’architecture vernaculaire et par la figure de la véranda, Josée Dubeau conçoit une intervention sculpturale sur la façade du bâtiment principal de l’ancien îlot industriel de l’Imperial Tobacco. Faite essentiellement de baguettes de bois, l’œuvre représente une structure qui s’apparente à la forme d’une galerie légère.

Ève Cadieux
Ève Cadieux Les Antres [Granby]

Ève Cadieux lève le voile sur les passions de six collectionneurs anonymes de tout acabit avec qui elle réalise des entretiens et des séances photographiques pour constituer à son tour sa collection personnelle de portraits. Sur le mur érodé d’une friche urbaine, elle les expose en grands formats, accompagnés de textes poétiques et énigmatiques. 

Éric Cardinal
Éric Cardinal Éclosions

Misant sur la cueillette et l’accumulation d’objets et de rebuts qu’il glane au quotidien dans la rue, les parcs et les terrains vagues, Éric Cardinal propose de redonner un sens esthétique et poétique à ces indésirables déchets urbains.

Giorgia Volpe
Giorgia Volpe Le temps donné

Arrimant sa démarche à la situation de fermeture imminente de la plus vieille école de Granby, l’artiste s’infiltre dans le quotidien de cette collectivité pour en investiguer les traces mémorielles et construire, avec les élèves actuelles et anciennes, une œuvre participative, tel un rituel de passage.

Pages