Rachel Echenberg

1 sur 5
Chez vous. Portraits domestiques

La pratique de Rachel Echenberg se fonde sur une exploration performative et symbolique des rapports humains qui se jouent dans l’espace du chez soi, à partir de contextes sociaux et politiques spécifiques. Les limites du corps, les relations oscillant entre attachement et détachement ainsi que l’image de la maison apparaissent de manière récurrente dans ses performances et dans ses œuvres vidéographiques. Son parcours est particulièrement marqué par un corpus d’œuvres ayant impliqué une collaboration soutenue au fil des années avec les membres de sa famille immédiate. Cette collaboration, en misant sur les potentialités d’une empathie active et mutuelle, a généré des œuvres qui mettent l’accent sur la vulnérabilité des liens vécus dans l’intimité d’une vie domestique partagée. Ces œuvres représentent, en quelque sorte, des portraits expérimentaux qui offrent divers points de vue et perspectives sur la complexité des liens familiaux et, plus largement, du rapport à l’autre. Elles révèlent, de manière subtile, la beauté tout comme les fissures qui les traversent et les animent : confiance réciproque, aliénation, amour et tensions, ordre et chaos…

 

Chez vous. Portraits domestiques marque, dans le parcours de Rachel Echenberg, un terrain d’exploration nouveau. Le projet implique cinq familles, choisies hors de son cercle de connaissances, dans une démarche créative visant la réalisation de portraits. Les familles ont été invitées à un processus de rencontres avec l’artiste qui s’est échelonné sur une année, dans l’intimité de leurs maisons respectives. Chaque famille a été amenée à contribuer de manière active à l’élaboration de mises en scène performées, par le biais de gestes et d’objets issus de son quotidien, choisis pour évoquer son vécu ou ses aspirations quant à l’idée d’un chez soi et d’une vie partagée. Les séances de collaboration ont été orchestrées et photographiées par l’artiste. La matière qu’elle a ainsi pu recueillir a été retravaillée numériquement ou transposée en dessins pour constituer une série de portraits. Ces images recomposées, construites, proposent, à travers le regard et la perception de l’artiste plusieurs récits, à la fois ordinaires et « extra-ordinaires », inspirés par chacun de ces contextes de vie ; elles témoignent de rencontres inattendues et d’une exploration inédite qui conjuguent les compétences et la sensibilité des familles à celles de l’artiste.

Rachel Echenberg est une artiste travaillant principalement en performance et en vidéo. Elle s’intéresse à la perméabilité des frontières entre les sphères politiques, sociales et individuelles. Ses œuvres ont abordé le thème de la famille et de la maison en mettant en lumière des notions d’intimité, d’interaction et de négociation. Depuis 1992, son travail a été présenté à travers le Canada de même qu’à l’international (Allemagne, Angleterre, Belgique, Chili, États-Unis, Finlande, France, Irlande du Nord, Israël, Italie, Japon, Liban, Maroc, Pologne, Portugal, République tchèque, Suisse). Rachel Echenberg enseigne au Département des arts plastiques du Collège Dawson, à Montréal.

http://rachelechenberg.net/

Ce projet a été réalisé dans le contexte d’une résidence de coproduction en art infiltrant d’août 2017 à mars 2019.

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
07 au 11 août 2017
 
Séjours de coproduction
06 au 13 novembre 2017
08 au 15 mars 2018
29 mai au 06 juin 2018
31 mai au 09 juin 2018
10 au 18 novembre 2018
 
Communiqués
08 août 2017
01 novembre 2017
03 mars 2018
29 mai 2018
21 juin 2018
08 novembre 2018
19 mars 2019
26 mars 2019

Équipe : Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, coordination technique / Marie-Claude de Souza et Guillaume Boudrias-Plouffe, production artistique et coordination / Josée Veillet, adjointe à l’administration et à la coordination / Stéphanie Lagueux, webmestre.

Conseil d’administration : Camila Vasquez, Caroline Loncol-Daigneault, Dominic Marcil, Douglas Scholes, Guillaume Boudrias-Plouffe, Sylvaine Chassay, Vida Simon.

Remerciements : aux familles participantes : Christian Morissette, Patricia Lussier, Mikko et Zéli Lussier-Morissette, Dominic Marcil, Joëlle Racine-Ménard, Lou et Noah Marcil, Amy Giard, Jérémy Joyal-Deslandes, Charlie, Zachary et Alexie Deslandes, Mélissande Lauzon, Sébastien Brault et Amélia Brault, Selene Diaz de Leon et Ethan Vanderkooy. Merci aussi à Francine Charland, Elizabeth Dupuis, Christian Bujold, David Vongprachanh et Caroline Savaria.

Partenaires financiers : Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Ville de Granby.

Photos : © Rachel Echenberg et 3e impérial, centre d’essai en art actuel, 2017-18.