Discussion autour de l'art infiltrant avec Florence de Mèredieu

1 sur 1

Discussion autour de l’art infiltrant avec Florence de Mèredieu
3e impérial, centre d’essai en art actuel
164, rue Cowie, Granby (Québec)
Samedi 25 septembre, 16h à 19h
 
Art infiltrant : réfléchir d’autres manières d’habiter le réel
 
Au coeur du projet du 3e impérial, les pratiques d’art infiltrant se conjuguent au réel. Ainsi, la mise en oeuvre et le déploiement de l’art infiltrant se jouent dans une fine partie de savoir-faire, de savoir-être et de faire-ensemble. Dans ce contexte, la posture d’un art qui tend à préserver son autonomie et les contraintes qu’impose sa relation au contexte sont des enjeux qui peuvent infléchir et enrichir l’intégration de l’art actuel à l’espace vivant que nous habitons.
 
Conférencière invitée en 2008 lors du Forum l’objet retourné, organisé par le 3e impérial et associé à la Manif d’art 4 à Québec, Florence de Mèredieu nous avait séduits par la qualité de sa présence et de ses interventions. 
On a beaucoup parlé ces dernières décennies de «crise de l’art».— La crise, c’est dans la réalité qu’il faut la situer. Et là, elle est profonde. Endémique.— Que l’art alors puisse être en désaccord avec une réalité malade, cela peut être le cas. — C’est cela qui devrait nous interroger. Pas de crise de l’art donc, mais une crise de réalité. FDM.
 
La discussion sera animée par l’artiste multidisciplinaire et commissaire, Thomas Grondin.
 

Florence de Mèredieu est écrivain et essayiste. Philosophe de formation et Maître de conférences honoraire à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), elle a longtemps enseigné la philosophie de l’art et l’esthétique. En tant que spécialiste de l’art moderne et contemporain, elle a publié de nombreux ouvrages, dont Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne (Bordas, 1994) revu et augmenté aux éditions Larousse en 2004. Cet ouvrage s’est imposé comme une des références de l’histoire de l’art du XXe siècle; il prend en compte les formes contemporaines de l’art actuel, sous l’angle des techniques et des matériaux les plus divers et les plus incongrus, ceux-ci s’échelonnant du matériel à l’immatériel entre transparence et opacité, pesanteur et apesanteur, formel et informel, naturel et artificiel. Florence de Mèredieu a collaboré à de nombreuses revues comme Art Press, Communication et Parachute. Elle a effectué de nombreuses missions et conférences dans divers pays d’Amérique, d’Europe et d’Asie. Elle était conférencière invitée au Forum l’objet retourné organisé par le 3e impérial dans le contexte de Manif d’art 4, à Québec en 2008.
 
Thomas Grondin est artiste multidisciplinaire et enseignant. Il a initié les soirées Fait maison, un atelier ouvert de création dédié à la performance, et il a réalisé des projets à titre de commissaire. À travers une approche mêlant le documentaire et la fiction, il mène une réflexion sur les notions d’histoire, de patrimoine culturel et de citoyenneté. Sa pratique se manifeste par le biais de la performance, de la vidéo et de la photographie. Il poursuit présentement sa maîtrise à l’UQAM. Thomas Grondin est un allié de longue date du 3e impérial, centre d’essai en art actuel, dont il a été artiste en résidence dans un premier temps et président du conseil d’administration par la suite.