Saison 2008-2009

L’ENVERS DE L’ENDROIT
Cycle d’exploration 2008-2012
 
Comment échapper à la stabilité apparente du monde et du présent avec l’objectif de les transformer ? Comment révéler l’invisible ? Par d’habiles détours, par des renversements de perspective, des manœuvres épiques, la construction d’utopies, ou en dévoilant un entre-lieu ? Voici le défi posé par L’ENVERS DE L’ENDROIT, cycle d’exploration débuté en 2008.
 

Résidence de prospection 

KAREN ELAINE SPENCER
22 au 26 septembre 2008
 
ROSE-MARIE GOULET
27 au 31 octobre 2008
 
ANI DESCHÊNES
2 au 6 février 2009
 
ÉMILIE RONDEAU
6 au 10 avril 2009

Résidence de coproduction en art infiltrant

EMMA WALTRAUD HOWES
29 septembre au 25 octobre 2008
 
KAREN ELAINE SPENCER
9 au 15 mars 2009
13 au 19 avril 2009
8 au 14 juin 2009
17 au 22 août 2009
 
ROSE-MARIE GOULET
4 au 10 mai 2009
 
STÉPHANE GILOT
4 au 10 mai 2009
 
ÉMILIE RONDEAU
15 au 21 juin 2009
3 au 16 août 2009
 

Événements 

EMMA WALTRAUD HOWES
Subtle Architecture Subtiles
 
Actions exploratoires
29 septembre au 25 octobre 2008
 
Performance
Samedi 25 octobre 2008 à 14h
Lieu : espace de stationnement situé face au 3e impérial, 164 rue Cowie, Granby
 
 
KAREN ELAINE SPENCER
Rêves à la poste [pour Granby]
 
Intervention artistique
septembre 2008 à septembre 2009
 
 
ÉMILIE RONDEAU
Morceaux de paysage
 
Intervention artistique
16 août au 16 novembre 2008
 

Résidences d’auteurs

Cinq séjours de rencontres, d’échanges et de réflexion au cours de 2008 et 2009
 

Participations et collaborations 

FORUM L’OBJET RETOURNÉ
310, boul. Langelier, Québec (Québec)
6 - 7 - 8 juin 2008
en association avec Manif d’art 4, La Biennale de Québec
 
Déterminé à jouer son rôle d’acteur, d’animateur et de prospecteur d’art, le 3e impérial centre d’essai en art actuel propose le forum L’objet retourné pour explorer le sens, le rôle et le statut de l’objet dans les pratiques d’art actuel. Depuis de nombreuses années, les historiens de l’art postulent sur le processus de dématérialisation qui traverse la production artistique contemporaine, en devisant sur un devenir de l’art affranchi de l’objet. Le forum porte justement sur cette supposée disparition de l’objet d’art, et compte mettre l’hypothèse de cet effacement à l’épreuve des pratiques actuelles.