Le 3e impératif

Thomas Grondin

Auteur·e/chercheur·e

Thomas Grondin a signé le texte d’introduction à la publication Champs d’intérêt : infiltrer, habiter, spéculer [I].

Depuis 1998, Thomas Grondin a été commissaire pour plusieurs projets réalisés avec le centre d’artistes AXENÉO7 (Gatineau, Québec) dont « Kapow : une convention de superhéros » (2010), « L’échelle de la langue » (2002), « Expérience trouble » (2001), « Le millénaire est mort, il faut le manger » (2000), et « Adopter un artiste » (1998).

Il a participé à titre d’artiste à de nombreuses expositions individuelles et collectives, programmations vidéos, évènements et performances notamment au Québec à la galerie de l’UQO (Gatineau), à la galerie Art-Image de la Maison de la culture de Gatineau, au centre Dare-Dare (Montréal), chez Action-Art-Actuel (Saint-Jean-sur-Richelieu), au 3e impérial, centre d’essai en art actuel (Granby), chez AXENÉO7 (Gatineau), au Centre des arts actuels Skol (Montréal), au Musée contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme), au centre Daïmôn (Gatineau), ainsi qu’à Ottawa en Ontario, à la Galerie 101, à la Galerie Saw et à l’Université d’Ottawa.

Impliqué dans la communauté des arts visuels, Thomas Grondin a fondé et dirigé « Fait Maison », projet dédié à la performance, en plus de siéger au conseil d’administration et comité de programmation de plusieurs organismes culturels dont AXENÉO7, 3e impérial, centre d’essai en art actuel, le Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ), la Filature inc. et la Galerie 101.

Il enseigne l’histoire de l’art au Cégep de l’Outaouais et à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Il détient un baccalauréat en arts visuels de l’UQO et une maîtrise en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Thomas Grondin vit et travaille entre Gatineau et Montréal.

thomasgrondin.weebly.com