Forum L’objet retourné

Martin Dufrasne

Auteur·e/chercheur·e

Martin Dufrasne signe un texte à propos du forum L’objet retourné dans le livre L’envers de l’endroit. The Underside of Site.

Dans son idéation, L’objet retourné a été davantage pensé comme un événement artistique qu’en tant que colloque. Un rôle prépondérant accordé au caractère ludique, dynamique et à la mobilité y était manifeste et prédisposait les participants à vivre le forum comme une expérience. Le concept de la structure événementielle visait à agencer discours théoriques et plastiques dans une forme de relance réciproque. Le volet artistique était composé d’interventions in situ qui incitaient à l’interaction.

La mise en espace de l’événement, conceptualisée et mise en oeuvre par le collectif 3e impérial privilégiait les notions de parcours et de liberté. L’idée de base consistait à déployer l’expérience du forum atour de deux pôles — la « zone émettrice » et « la zone réceptrice » — situés dans deux salles distinctes de configuration similaire, l’une au rez-de-chaussée et l’autre au troisième étage, investissant du même coup les couloirs et les escaliers reliant les deux salles.

Les communications avaient lieu dans la « zone émettrice ». […] Le seconde espace — la « zone réceptrice » — situé deux étages plus haut était aménagé en aire de détente dans laquelle les participants pouvaient entretenir un rapport méditatif avec le forum d’idées.

— Martin Dufrasne

Extrait du texte « Forum L’objet retourné », paru dans L’envers de l’endroit. The Underside of Site, 3e impérial, centre d’essai en art actuel, 2015, p. 150-159.

 

La pratique interdisciplinaire de Martin Dufrasne se manifeste principalement à travers l’installation, la sculpture et la performance. Ses œuvres questionnent les notions de valeur, de transformation et d’engagement. Depuis 1998, il poursuit en parallèle à sa pratique individuelle un travail en duo avec l’artiste Carl Bouchard. Ce corpus aborde pour sa part des sujets liés à des questions d’identité, d’altérité et de relation. Martin Dufrasne est aussi coordinateur des projets spéciaux au centre de diffusion d’art multidisciplinaire de Montréal DARE-DARE.

Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Ville de Granby.