Utopie Now

Christopher Varady-Szabo

12 janvier, abri récréotouristique en bordure du lac Boivin : un chargement de paille pour «Utopie Now»
12 janvier, abri récréotouristique en bordure du lac Boivin : un chargement de paille pour « Utopie Now ».
Construire un abri pour déjouer l’hiver et s’inventer des histoires
Construire un abri pour déjouer l’hiver et s’inventer des histoires.
Premier rang de paille
Premier rang de paille.
Froidure et labeur
Froidure et labeur.
La chambre des glaces
La chambre des glaces.
Lieu fécond
Lieu fécond.
«Birdman»
« Birdman ».
Le gladiateur
Le gladiateur.
1er février, les visiteurs de Utopie Now sont accueillis avec vin épicé et chocolat chauds.
1er février, les visiteurs de « Utopie Now » sont accueillis avec vin épicé et chocolat chauds.
Papillons d’hiver sur le lac Boivin pour la fête des neiges
Papillons d’hiver sur le lac Boivin pour la fête des neiges.
SVP prenez en un, Please take one…
SVP prenez en un, Please take one…
… Sonnez et entrez
… Sonnez et entrez.
Passez le seuil
Passez le seuil.
Table de glace
Table de glace.
Une partie de «galacia»
Une partie de « galacia ».
Joyeuse équipée
Joyeuse équipée.
La fête est finie, le processus continue
La fête est finie, le processus continue
dans l’antre fécond
dans l’antre fécond.
Les œufs d’or
Les œufs d’or.
«Sans le moindre bruit, elle a poussé sur la porte et glissé à l’intérieur
« Sans le moindre bruit, elle a poussé sur la porte et glissé à l’intérieur
…elle s’est vite rendu compte qu’elle n’était pas la première venue.»
…elle s’est vite rendu compte qu’elle n’était pas la première venue. »
Chauffe l’imaginaire, bientôt le carrosse redeviendra citrouille…et Hansel et Gretel iront mettre leurs patins ailleurs.
Chauffe l’imaginaire, bientôt le carrosse redeviendra citrouille… et Hansel et Gretel iront mettre leurs patins ailleurs.

Résidence — Artiste

Ce projet a été réalisé dans le contexte d’une résidence de coproduction en art infiltrant de novembre 2003 à février 2004.

Le projet est associé à la résidence d’auteure de Françoise Charron.

Le travail de Christopher Varady-Szabo s’inscrit dans une démarche à la recherche de l’utopie, qui propose l’être humain comme complice de la nature et gardien de la vie. À partir d’une exploration des concepts d’habitat, des systèmes d’architecture ainsi que des méthodes de construction primitives et traditionnelles, il crée des installations éphémères qui évoquent le sens métaphysique de la matière et revisitent les concepts de liberté. À titre d’exemple, lors d’une résidence au 3e impérial en février1999, dans le cadre du programme Instants ruraux, il réalisait une intervention sur le lac Roxton : Langue de feu, cœur de glace. Réactualisant la technique traditionnelle de récolte de la glace sur les cours d’eau, il avait alors érigé sur le lac, une sculpture faite de blocs de glace à l’intérieur de laquelle il a allumé un feu, « réchauffant » ainsi l’imaginaire d’une collectivité. Dans les récentes réalisations de Christopher Varady-Szabo s’est ajoutée, au conditionnement dynamique des rigueurs du climat et à l’utilisation des éléments de la nature, une dimension d’interaction avec le public. C’est sous le titre Utopie now, qu’il conçoit, cette fois à la Place de la gare à Granby, un nouveau plan utopiste : la construction, à partir d’un abri touristique déjà existant, d’un abri-sculpture à l’intérieur duquel il tente de reconstituer la maquette d’un idéal collectif.

Je suis à la recherche du sens de l’utopie chez les Granbyens. Peut-être qu’on y trouverait de nombreuses analogies essentielles, entre le territoire et l’architecture, entre les citoyens et l’écologie, entre nos gestes et la diversité du vivant. C’est maintenant qu’il faut mettre en chantier ces éléments pour attester la coexistence de différents idéaux. – Christopher Varady-Szabo

 

Terrains d’entente – Résidences d’artistes [2002-2005], 3 min 15 s.

Médiagraphie

À venir

Christopher Varady-Szabo est originaire d’Australie. Il vit et travaille en Gaspésie depuis plusieurs années. Après avoir fait des études en architecture à Sydney, en Australie, il a été diplômé de l’Université du Québec à Montréal en arts plastiques, en 1990. Il a réalisé des œuvres permanentes d’intégration à l’architecture dans différents lieux publics au Québec et a présenté de nombreuses expositions individuelles et collectives, à travers le Québec ainsi qu’en Ontario, en Suisse et en Finlande. Parmi ses projets récents, mentionnons Living Sculpture vivante, en 2000, au Parc Maisonneuve à Montréal; La Villa Fleurie, en 2001, à l’Ilot Fleurie à Québec et L’étang guérisseur, une installation réalisée lors d’un symposium du centre Vaste et vague à Carleton en 2002. En 2003 il a participé au symposium organisé par le Musée Régional de Rimouski sur l’Île Saint-Barnabé ainsi qu’au Festival d’art indiscipliné de l’Est du Québec à Mont-Louis. Il a été invité en résidence d’artiste au Centre d’artistes Vaste et Vague, à Carleton, ainsi qu’à Labelle dans le cadre de l’événément La Ligne du Nord, organisé conjointement par le Centre des Arts contemporains du Québec à Montréal et le Centre Boréal Art/Nature.

Séjour de prospection
03 au 10 novembre 2003

Séjour de production
12 janvier au 05 février 2004

Installation en progression

22 janvier au 05 février 2004

Lieu : abri touristique aux abords du lac Boivin
Granby (Québec)

Rencontre publique

Dimanche 01 février à 14 h

Lieu : Place de la gare
Rue Denison Est, Granby (Québec)

Prévoir des vêtements chauds
Accès à la surface de patinage
sur le lac Boivin à quelques pas

Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, direction technique et administrative / Stéphanie Lagueux, infographie et site web.

Philippe Côté, Valérie Blain, Martin Poitras, Christian Barré, Yves Gendreau, Christian Ravenelle.

Ville de Granby.

Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada, CHASCO et député Bernard Brodeur.

Sauf mention © Christopher Varady-Szabo et 3e impérial, centre d’essai en art actuel.

Exporter les données bibliographiques produites par e-Artexte
Exporter
Consulter sur e-Artexte