Anecdote de la cabane

Doyon/Demers

Auteur·e/chercheur·e

Doyon/Demers a collaboré à la programmation artistique des Instants ruraux et participé au Forum du 30 mai 1998 en s’y produisant avec une performance intitulée Sans filet. Ils livrent dans le Bulletin des Instants ruraux un témoignage dont les enjeux abordent les limites éthiques et juridiques de l’œuvre.

Indisciplinaires, c’est-à-dire sans discipline fixe et indisciplinés, Hélène Doyon et Jean-Pierre Demers forment depuis 1987, Doyon/Demers. Ils ont produit à ce titre des installations événementielles, actions, manoeuvres et performances, le plus souvent en dehors des lieux protégés de l’art. Présentement inscrits au programme de doctorat en Études et pratiques des arts de l’UQAM, l’un et l’autre enseignent à l’Université Laval ainsi qu’à l’UQAM. Leurs travaux ont été présentés au Canada, en France, en Espagne, en Hongrie, aux Pays-Bas et au Japon.