Art infiltrant

Animé par une volonté d’offrir aux publics des points de rencontre inédits avec l’art et de proposer aux artistes une plateforme d’expérimentation qui se situe dans les zones sensibles et parfois excentrées des territoires humains, dans des espaces non dédiés à l’art et dans un rapport de proximité à la collectivité, le 3e impérial, centre d’essai en art actuel oriente ses activités dans le champ de ce qu’il définit comme art infiltrant.
 
Nous entendons par art infiltrant, des pratiques d’art qui opèrent à même le réel par un investissement d’énergie dans le corps social. Les processus de l’art infiltrant privilégient une diversité d’approches esthétiques ou disciplinaires (installation in situ, in socius, performance, manœuvre, intervention urbaine, etc.) et une attitude constructive et ouverte; ils mettent à profit des compétences qui ne relèvent pas exclusivement du champ artistique. À travers une logique de l’apprivoisement, et tout en prenant en charge les considérations éthiques qu’elles soulèvent, ces pratiques participent à intégrer l’art dans différentes sphères du quotidien.
 
Notre objectif est de produire et de rendre accessibles des œuvres agissantes qui génèrent du sens, ludique et critique tout en soutenant une réflexion collective continue afin de mettre à jour et améliorer nos processus, susciter des occasions de débat et transmettre les avancées de ces explorations.
 
Pour explorer d’autres manières d’habiter le réel.