Noémie Fortin

Noémie Fortin est originaire de Lac-Mégantic et établie à Cookshire-Eaton. Sa pratique est basée dans les Cantons-de-l’Est où elle agit à titre d’autrice, de commissaire indépendante et de travailleuse culturelle. En voie de compléter sa maîtrise en histoire de l’art à l’Université Concordia, ses recherches sont concentrées sur des projets artistiques qui sortent des institutions pour aller à la rencontre des territoires et des communautés, et qui sont motivés par des considérations écologiques. Elle porte une attention particulière aux milieux ruraux qu’elle considère comme un terrain fertile pour aborder des problématiques environnementales de façon située. Ses écrits ont été publiés dans diverses revues spécialisées, dont Esse arts + opinionVie des ArtsCiel variableEspace et The Goose: A Journal of Arts, Environment, and Culture in Canada.

Noémie Fortin est membre de la chaire de recherche IDEAS-BE de l’Université Concordia, de l’Observatoire des Médiations Culturelles (OMEC) et du regroupement de pairs des arts indépendants de recherche et d’expérimentation (REPAIRE). Plus près de chez elle, elle siège sur les comités de programmation artistique de RURART (Cookshire-Eaton) et du Tremplin 16-30 (Sherbrooke). Dans les dernières années, elle a contribué à l’établissement du programme éducatif de la Fondation Grantham pour l’art et l’environnement avant d’œuvrer à titre de conservatrice à l’éducation à la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s.

noemiefortin.com