De la pensée à l’acting-out

Julie Bélisle

Auteur·e/chercheur·e

Dans le cadre du programme de résidence — Auteur·e/chercheur·e et au cours du cycle d’exploration Champs d’intérêt : infiltrer, habiter, spéculer, Julie Bélisle a été invitée à mener une réflexion sur les projets d’art infiltrant des artistes Guy Blackburn (Collection de grandes colères et de désapprobations), Ève Cadieux (Les Antres [Granby]), Éric Cardinal (Éclosions), Josée Dubeau (Pavillon) et Alain Fleurent (Le mobile de l’habitat mobile ou l’hymne mobile).

Intéressée par les processus de collecte et d’accumulation dans l’art contemporain, Julie Bélisle poursuit des études de doctorat en histoire de l’art (UQAM). Elle travaille à la galerie de l’UQAM depuis 2004, a publié des textes dans diverses revues et catalogues d’exposition et a travaillé à titre de commissaire.