Françoise Rod

1 sur 8
Comme une plante, ici prenez racine!

Françoise Rod travaille avec la participation du public et souvent en collaboration avec d’autres artistes. Elle crée des espaces interagissant afin d’activer un éveil au présent et à notre vie quotidienne. Elle intervient in situ, généralement dans des endroits publics, touchant ainsi des personnes de différents horizons. Par exemple, Safeway project (Londres, 1997) en collaboration avec Ella Gibbs prenait place dans un supermarché d’alimentation et offrait aux consommateurs présents des « états d’âme à emporter ». Elle conçoit ainsi dans le quotidien des gens (supermarché, ferme, piscine, rue, etc.) des constructions de matériaux simples: charbon sucre, papier, câbles, terre, etc. Elle incite à se mouvoir, à partager des émotions, différents états de conscience et une manière intime de percevoir. Toute forme n’est là que pour provoquer un geste et ce geste se veut le seul sens de la composition: percevoir pour mieux apprendre à voir.
 
Découvrant le Québec pour la première fois, elle tente avec les Instants ruraux, d’offrir aux acteurs du monde de la ruralité un point de vue autre, une perception nouvelle et symbolique de l’espace rural. Une expérience audacieuse qui convie chacun à venir expérimenter le milieu vivant, à ressentir différemment le paysage.
 

Née à Lausanne, Suisse, Françoise Rod vit et travaille entre Marseille et Londres. Membre fondateur et correspondante de belt a space in between , un lieu d’art parallèle autogéré situé à Londres, ses efforts tendent à élargir le champ de recherche des arts plastiques. Elle a été ´ Attachée d’Enseignement et de Recherche ª à l’université de Paris VIII et intervient couramment dans différentes écoles d’art européennes (Beaux-arts d’Aahrus, Oxford Brookes University, Camberwell Art College, Goldsmith University of London, Bauhaus Universität, Weimar). Également auteure et communicatrice, elle présentait les conférences Body and perception, à l’université Bauhaus en Allemagne en 1997 et Somebody is dreaming that you are awake, à Aarhus au Danemark en 1998 dans le cadre de Project Group LXX, lors du séminaire Everyday rituals & the mystical in the visual arts. Elle travaille actuellement à la réalisation de la publication Utopies, hommage à Élodie Vitale, à paraître à Paris en 1999. Elle a présenté ses oeuvres dans de nombreuses expositions solo, collectives, festivals et événements d’art en France, Allemagne, Angleterre, Italie, Suisse. Récemment elle exposait Voyez-vous? à la galerie J-F Meyer à Marseille, une oeuvre interactive à partir de la machine à rêver sur la vision créative: une expérience sur l’instant où notre monde intérieur s’empare de, et modèle la réalité extérieure.
 

Ce projet de Françoise Rod a été réalisé du 24 juin au 4 juillet 1999 dans le contexte du cycle d’exploration Instants Ruraux, un programme de résidences d’artistes et d’activités de création, de réflexion et d’action autour d’un dénominateur commun: la ruralité. 

Résidence en art infiltrant 

Résidence
24 juin au 4 juillet 1999

Événements

Comme une plante, ici prenez racine !
Du 24 juin au 4 juillet de 3 h à 7 h
Une expérience artistique pour tous: percevoir la campagne sous un nouveau point de vue.

Lieu: fraisière du Maraîcher André Côté, 2035 rang Papineau, Saint-Paul- d’Abbotsford

VERNISSAGE, le vendredi 2 juillet, de 5 h à 7 h. 
Entrée libre
 


Équipe : Danyèle Alain, coordination artistique / Yves Gendreau, logistique, soutien technique et administratif
 
Remerciements : Le Golf des Lacs, Steelplast Inc. Normand Choinière, André Côté, Murielle Ouellet et leur famille, Nicole Bousquet, Bruno Beauregard, Lucie Brosseau, Les entreprises Jean Brodeur, Granby Granite, Normand Lavoie, Réjean Genest, la municipalité de Roxton Pond. L’artiste remercie le Conseil des arts et lettres du Québec, et le Conseil des Arts du Canada.
 
Photos : © 3e impérial, centre d’essai en art actuel.