Guillaume Boudrias-Plouffe

1 sur 36
Pas capabe yé mort, son frère s’appelle Essaye !

Parmi les travaux de Guillaume Boudrias-Plouffe – lesquels ont en commun de raconter les vicissitudes du quotidien et la précarité de l’imaginaire en s’inspirant des transformations opérées par la transmission intergénérationnelle de la culture folklorique, vernaculaire et populaire – le présent projet puise dans l’imaginaire collectif de l’après-guerre, une époque empreinte de tensions entre les forces de changement à l’œuvre dans la société, marquée alors par de rudes conditions de travail en usine et par les mouvements fondateurs qui ont précédé la Révolution tranquille du Québec et la mise en place d’un nouvel espace idéologique.
 
Se proclamant Ravaudeux d’histoires, Guillaume Boudrias-Plouffe s’est mis en quête de matériaux, d’objets et de récits entourant les traditions de la Fête du travail, dans cet après-guerre du 20e siècle. Motivé par l’expression populaire Pas capabe yé mort, son frère s’appelle Essaye !, il recherche une Reine du travail couronnée entre les années ‘1940 et ‘1950, explore la mémoire vernaculaire de Granby et suscite des rencontres. Ces rencontres prennent diverses formes: entretiens privés, recherches à la Société d’histoire, réalisation d’un atelier de fabrication de modèles de char de parade réunissant des jeunes et des adultes autour du témoignage d’une ouvrière d’usine de la région.
 
Par ce processus, l’artiste réactualise des fragments de vie intimes et collectifs en rapiéçant et raboutant les matériaux qu’il glane. Puis, tel un prestidigitateur, il tente d’en révéler le merveilleux par la création d’une œuvre installative et performative.
 
L’œuvre est intégrée à une remorque de type fête foraine et présentée dans le Parc Miner, lieu emblématique en l’occurrence, puisque c’est à cet endroit que se rassemblaient les citoyens lors des festivités entourant la Fête du travail. Par le choix et l’assemblage des textures, des couleurs, de la matière des objets et des récits qui la composent, l’œuvre invite à explorer un univers symbolique et ludique inspiré de réminiscences contrastées qui évoquent la dureté du labeur, les couleurs vives de l’enfance et celles de la fête.
 
 
L’artiste et le centre remercient, pour sa contribution au projet, le Club optimiste de Granby, un organisme communautaire dont la mission consiste, entre autres, à favoriser l’épanouissement de la jeunesse et à développer l’optimisme comme philosophie de vie. 
 

Guillaume Boudrias-Plouffe détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (Montréal) et une maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa. Depuis 2008, il a présenté des performances et expositions individuelles et participé à plusieurs expositions collectives, au Canada et en France. En 2013, son travail a fait l’objet d’une monographie publiée par BRAVO (Ottawa) et il recevait le Prix Joseph-S-Stauffer en arts visuels du Conseil des Arts du Canada. En 2014, il a participé à la série documentaire Les Contemporains, diffusée sur ARTV et organisée par L’Arsenal, et son travail sera présenté au Musée d’art contemporain de Montréal.
 
www.3e-imperial.org/artistes/guillaume-boudrias-plouffe
www.astroclown.net

Ce projet de Guillaume Boudrias-Plouffe a été réalisé dans le contexte d’une résidence de coproduction en art infiltrant, de août 2013 à septembre 2014.

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
19 au 23 août 2013

Séjours de coproduction
9 au 18 avril 2014
12 au 20 juin 2014
7 au 16 août 2014
22 août au 6 septembre 2014

Auteur en résidence associé au projet : Daniel Canty

Événements

Assemblage performatif et installation multisensorielle
Pas capabe yé mort, son frère s’appelle Essaye !
25 août au 6 septembre 2014
Lundi au vendredi - 12 h à 18 h
Samedi et dimanche - 12 h à 16 h
 
Lieu : Parc Miner, rue Principale, Granby (Québec)
 
Rencontre festive
au Parc Miner en présence de l’artiste
Samedi 6 septembre 2014 - 14 h à 17 h

Communiqués
19 août 2014
4 juin 2014
8 avril 2014
6 août 2013


Équipe : Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, direction administrative et technique / Patrick Beaulieu, production artistique et communication / Amélie Jeannotte, assistance à la coordination / Stéphanie Lagueux, site web.
 
Conseil d’administration : Dominic Marcil, Ève Cadieux, Sylvaine Chassay, Geneviève Chevalier, Karen E. Spencer, Douglas Scholes, Victoria Stanton, Stéphanie Verriest.
 
Remerciements : Lise Gladu Rivard et Jeannine Fournier (Reines du Travail, 1952 et 1953), Service des parcs de la Ville de Granby, Société d’histoire de la Haute-Yamaska, Oboro (Laboratoires nouveaux medias), Club Optimiste de Granby, Louise Gauthier, Marcel et Françoise Gendreau, Emeline et Léo Plouffe, Émilie Levert.
 
Partenaires financiers : Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Ville de Granby.
L’artiste remercie le CALQ et la SODEC pour leur soutien financier.
 
Photo
En haut de page : © Guillaume Boudrias-Plouffe, La Princesse des Cantons de l’Est, objet rencontré et apprivoisé (corde), avec la collaboration d’Emeline, 2014.
Reportage photo : © Guillaume Boudrias-Plouffe et 3e imperial, centre d’essai en art actuel, 2013-2014.