Jean-Philippe Luckhurst-Cartier

Carte de la ville de Granby annotée par l'artiste
Action poétique sur la passerelle Miner à Granby le 30 août 2017
Action poétique sur la passerelle Miner à Granby le 30 août 2017
Action poétique pour automobiliste au carrefour Denison et Mountain à Granby le 30 août 2017
Action poétique pour automobiliste au carrefour Denison et Mountain à Granby le 30 août 2017
Affichage lors de l'action poétique pour automobiliste au carrefour Denison et Mountain à Granby le 30 août 2017
Extrait de carnet de travail lors de la résidence de coproduction du 6 au 15 février 2018
Vue partielle de l'atelier le 13 février 2018
Détail de l'atelier le 13 février 2018
Préparation pour action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
Portrait en action poétique pour automobiliste avec Maude Pilon et Simon Brown au carrefour Denison et Mountain à Granby le 9 février 2018
1 sur 17
Joindre le grand lieu avec diligence

Jean-Philippe Luckhurst-Cartier est un flâneur urbain, un glaneur d’artéfacts à la recherche de récits insolites, de composantes banales ou anodines qu’il puise dans les recoins du quotidien, dans l’histoire du temps présent, tout comme celle du passé. Il explore la toponymie d’un territoire, les jeux de langage et la mémoire collective pour créer des énigmes dont le jeu consiste à révéler la trame invisible des choses. Ce jeu le mène à débusquer, avec ludisme, lucidité et une pointe de dérision, les vicissitudes d’une actualité et les potentiels que pourrait receler le futur ou qui, au contraire, lui auraient échappé…

Le projet Joindre le grand lieu avec diligence poursuit cette trajectoire. L’artiste arpente les quartiers centraux, repère des lieux, fouille les archives de la Société d’histoire de la Haute-Yamaska, consulte des toponymistes, grappille mots, images, fragments d’histoire et anecdotes. Il tisse des liens avec des enseignants et étudiants du département d’arts et lettres du Cégep de Granby et les invite à participer à des déambulations urbaines et à des exercices en atelier pour explorer la toponymie et l’histoire de la ville. Cette activité est la prémisse d’une collaboration à la création d’actions collectives dans l’espace urbain.

Dès son premier séjour en résidence, Jean-Philippe Luckhurst-Cartier performe seul et de manière anonyme, portant ostensiblement des mots liés à ses recherches, à l’adresse des passants et en des lieux de circulation stratégiques – pont piétonnier, trottoirs, carrefour à feux de signalisation. Ces performances sont les premières d’une série d’actions poétiques pour automobilistes. À chacun des trois séjours en résidence qui suivent, en août 2017, en février et en avril 2018, puis en mai 2019, des actions collectives sont réalisées. Elles sont performées par l’artiste en s’adjoignant chaque fois un nombre croissant de participants : d’abord avec deux amis poètes, puis avec des étudiants et enseignants du cégep. Chorégraphiées à même le rythme des changements de signalisation piétonnière des feux de circulation, les performances sont structurées par des traversées croisées des participants qui sont répartis à chacun des coins de rue. Énigmatique parade de mots tissant une poésie étrange et éclectique qui fait écho à l’histoire industrielle et culturelle, à la géographie et à la toponymie locales.

Pour conclure, l’artiste propose une performance/conférence : un récit volontairement décousu, documentaire et ludique, soutenu par la présentation d’images numériques, de dessins et autres objets liés au projet et à ses recherches, d’artéfacts issus des performances réalisées dans la ville.

Depuis 2009, les œuvres de Jean-Philippe Luckhurst-Cartier joignent avec ludisme le poétique et le micropolitique par le biais de formes diverses : déambulation, installation, photographie d’artéfacts scénographiés, peinture, vidéo, performance, manœuvre. Son travail a été diffusé dans le contexte d’événements et expositions – Foyer de la Maison des arts de Laval, 2017, Triennale Banlieue! (Laval, 2018), Espace Projet (Montréal, 2015), et de résidences d’artistes – Centre d’art de la Halle (Pont-en-Royans, France, 2017), Musée de Lachine (2016), Centre Skol (2015). Ses performances ont été présentées dans le cadre du festival OFFTA et de la biennale Viva! Art Action (Montréal, 2015 et 2016) et chez Verticale, centre d’artistes (Laval, 2018).

http://jpluckhurst.wixsite.com/jplc
 

Ce projet a été réalisé dans le contexte d’une résidence de coproduction en art infiltrant de décembre 2016 à mai 2019.

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
13 au 17 mars 2017
 
Séjours de coproduction
22 au 31 août 2017
06 au 15 février 2018
03 au 12 avril 2018
04 au 08 février 2019
29 avril au 04 mai 2019

Événement 

Samedi 4 mai 2019 de 15 h à 17 h

Rencontre avec l’artiste
Performance / Conférence

Lieu : 3e impérial, centre d’essai en art actuel
164, rue Cowie, 3e étage, Granby (Québec)

Communiqués
07 mars 2017

Équipe : Danyèle Alain, direction générale et artistique / Yves Gendreau, coordination technique / Patrick Beaulieu, Marie-Claude de Souza, Guillaume Boudrias-Plouffe, production artistique et coordination / Josée Veillet, adjointe à l’administration et à la coordination / Stéphanie Lagueux, webmestre.

Conseil d’administration : Camila Vasquez, Caroline Loncol-Daigneault, Dominic Marcil, Douglas Scholes, Guillaume Boudrias-Plouffe, Sylvaine Chassay, Vida Simon.

Remerciements : Christian Bujold, artiste visuel et enseignant, Jean Lavoie, historien et toponymiste, Caroline Boileau, artiste visuelle, Richard Racine, historien et toponymiste de Granby, Maude Pilon et Simon Brown, poètes, François Chaput, enseignant en création littéraire, Dominic Marcil, auteur, enseignant et flâneur. Aux étudiants en littérature et en arts visuels du Cégep de Granby qui ont collaboré aux actions poétiques.

Partenaires financiers : Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Ville de Granby.

Photos 
En bannière, © Jean-Philippe Luckhurst-Cartier et 3e impérial, centre d’essai en art actuel. Arrêt sur image extrait de la documentation vidéo d’une action poétique sur la passerelle Miner à Granby le 30 août 2017.

Reportage photo, © Jean-Philippe Luckhurst-Cartier et 3e impérial.