Jean-Philippe Luckhurst-Cartier

1 sur 1

Le 3e impérial, centre d’essai en art actuel a le plaisir d’accueillir l’artiste Jean-Philippe Luckhurst-Cartier en résidence de coproduction, du 22 au 31 août 2017, pour la réalisation d’un projet de création en art infiltrant. La résidence se déclinera en plusieurs séjours au cours de 2017 et 2018.
 
Artiste multidisciplinaire, Jean-Philippe Luckhurst-Cartier pratique l’art-action dans une perspective de rencontre et de médiation, d’appropriation et de dérives historiques ou quotidiennes. Les contextes à partir desquels il développe ses projets deviennent en quelque sorte les matériaux premiers de ses œuvres. Flâneur urbain, glaneur d’artéfacts à la recherche de fragments d’histoire insolites ou de composantes banales de notre présent, il explore la toponymie du territoire, les jeux de langage et la mémoire collective pour créer des énigmes anthropolitiques dont le jeu consiste à révéler la trame invisible des choses pour tenter de concilier le futur à venir et le présent du quotidien (réf : Edgar Morin, concept d’une politique de l’humanité à l’échelle planétaire). Ses œuvres joignent avec ludisme le poétique et le micropolitique par le biais de formes diverses : blog, affichage ou geste furtif, déambulation, installation, photographie d’artéfacts scénographiés, peinture, vidéo, performance, manœuvre…

Jean-Philippe Luckhurst-Cartier vit à Montréal. Son travail a été présenté depuis 2009 dans le contexte d’événements de performance, d’expositions et de résidences d’artistes. Quelques exemples récents : exposition individuelle au Foyer de la Maison des arts de Laval (2017), expositions collectives chez Péristyle Nomade et à la Galerie Espace Projet (Montréal, 2015), résidence d’artiste chez Skol (Montréal, 2015), performances présentées dans le cadre de l’événement Viva ! Art action ainsi que par Articule (Montréal 2015), Folie Culture (Québec, 2015), Verticale, centre d’artistes (Laval, 2016) et Musée de Lachine (Montréal, 2016). En plus de sa pratique artistique, il réalise des projets de commissariat dont le plus récent à la Fonderie Darling (Montréal, 2015), et travaille comme guide médiateur au Musée d’art contemporain de Montréal depuis 2009.

http://jpluckhurst.wixsite.com/jplc

image:  Jean-Philippe Luckhurst-Cartier,  image extraite de documentation vidéo d’une action performative, 2017

Résidence en art infiltrant

Séjour de prospection
13 au 17 mars 2017
 
Séjour de coproduction
22 au 31 août 2017

Communiqué
07 mars 2017
21 aout 2017