Marc Gagnon

1 sur 2
La maison imaginaire

On retient de Marc Gagnon l’œuvre insolite qui a suscité tant de controverse et débordé en échos médiatiques : Chirurgie plastique, 1ère opération, 1995, réalisée aux abords de l’autoroute 10, dans un champ agricole, offrait aux regards des automobilistes un orme magnifique au feuillage phosphorescent, inattendu et déroutant. Si déroutant que le ministère des transports a menacé de l’abattre. Quelques années plus tôt, c’est Sur le terrain de la séduction que nous entraînait Marc Gagnon, projet qui reliait l’art et le commerce par un habile jeu de mise en marché de tableaux de paysage imitant les affiches de vente immobilières dans un quartier résidentiel.
 
Quel que soit le contexte, Marc Gagnon poursuit, depuis une dizaine d’années, une réflexion sur la fragilité de l’art et de l’environnement et sur l’artiste dans son environnement social et culturel, dénonçant le glissement qui s’est opéré entre le discours et la pratique actuelle de l’art. Il réinvente chaque fois ses propres règles, misant toujours sur le lien qu’il tisse avec son interlocuteur plus que sur l’objet qui les confronte ; avec constante la satire, le jeu et l’humour qui lui permettent de déjouer l’imposture.
 

Ce projet de Marc Gagnon a été réalisé du 23 novembre au 21 novembre 1997 dans le contexte du cycle d’exploration Instants Ruraux, un programme de résidences d’artistes et d’activités de création, de réflexion et d’action autour d’un dénominateur commun: la ruralité. 

Résidence en art infiltrant

Du 23 novembre au 21 décembre 1997
Lieu : Les Golf des Lacs
À 1KM de la sortie 74 de l’autoroute 10
Boul. Pierre Laporte, Bromont
 


Équipe : Danyèle Alain et Doyon/Demers, coordination artistique / Yves Gendreau, logistique, soutien technique et administratif
 
Remerciements : Le Golf des Lacs, Steelplast Inc. Normand Choinière, André Côté, Nicole Bousquet, Bruno Beauregard, Lucie Brosseau, Les entreprises Jean Brodeur, Granby Granite, Normand Lavoie, Réjean Genest, la municipalité de Roxton Pond. L’artiste remercie le Conseil des arts et lettres du Québec, et le Conseil des Arts du Canada.
 
Photos : © 3e impérial, centre d’essai en art actuel.