Florence de Mèredieu

L’historienne de l’art, philosophe et auteure française Florence de Mèredieu a été conviée à une résidence d’auteur dans le cadre du cycle d’exploration L’envers de l’endroit à l’automne 2010. Cette résidence a donné lieu à la rédaction d’un texte intitulé Coudre, découdre, recoudre le réel, dans lequel elle livre ses réflexions sur les processus de l’art infiltrant, à travers plusieurs projets qui ont été mis en œuvre dans le contexte des cycles d’exploration et des résidences d’artistes du 3e impérial, centre d’essai en art actuel. Ce texte paraîtra dans un ouvrage collectif du centre.
 

Cette métaphore textile, je l’ai vue surgir au fur et à mesure que je déambulais dans les souvenirs ou les projets des uns et des autres, dans les écrits et les archives patiemment rassemblées et qui font partie intégrante du Grand Œuvre en cours. Ce travail sur la texture sociale et le tissu du monde est une des caractéristiques premières du 3e impérial.
Florence de Mèredieu, extrait de « Coudre, découdre, recoudre le réel ».

 
Pendant son séjour en résidence, Florence de Mèredieu a été invitée à participer à une discussion publique sur l’art infiltrant, organisée par le centre. Elle a également présenté deux conférences, organisées en collaboration avec le Programme des conférences ICI de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQÀM ainsi qu’avec le Cégep de Granby. 

Conférencière invitée au Forum L’objet retourné, présenté en 2008 à Québec par 3e impérial, centre d’essai en art actuel et associé à Manif d’art 4, la biennale de Québec, Florence de Mèredieu y avait livré une communication sous le titre De Marcel Duchamp à Jeff Koons et à l’art robotique: La valse des objets ménagers.
 
Blogue de Florence de Mèredieu – Journal ethnographique

Florence de Mèredieu est écrivain et essayiste. Philosophe de formation et Maître de conférences honoraire à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), elle a longtemps enseigné la philosophie de l’art et l’esthétique. En tant que spécialiste de l’art moderne et contemporain, elle a publié de nombreux ouvrages, dont Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne (Bordas, 1994) revu et augmenté aux éditions Larousse en 2004. Cet ouvrage s’est imposé comme une des références de l’histoire de l’art du XXe siècle; il prend en compte les formes contemporaines de l’art actuel, sous l’angle des techniques et des matériaux les plus divers et les plus incongrus, ceux-ci s’échelonnant du matériel à l’immatériel entre transparence et opacité, pesanteur et apesanteur, formel et informel, naturel et artificiel. Florence de Mèredieu a collaboré à de nombreuses revues comme Art Press, Communication et Parachute. Elle a effectué de nombreuses missions et conférences dans divers pays d’Amérique, d’Europe et d’Asie.

Résidence  

20 au 29 septembre 2010
  

Événements     

Forum
Discussion autour de l’art infiltrant avec Florence de Mèredieu
Samedi 25 septembre 2010 à 16 h
Lieu : 3e impérial, 164 rue Cowie, suite 327, Granby (Québec)
 
Conférence         
Florence de Mèredieu - Eau, air, terre, feu : le langage des matériaux dans les arts plastiques Mercredi, 22 septembre 2010 à 13 h 30
Lieu :
Cégep de Granby
Auditorium Desjardins (local B-303)
 235, rue Saint-Jacques, Granby (Québec).
 
Conférence
Florence de Mèredieu, historienne de l’art, philosophe et auteure française.
Présentée par l’équipe du Programme des conférences ICI, École des arts visuels et médiatiques, UQÀM
Jeudi, 30 septembre 2010 de 12 h 30 à 13 h 45
Lieu :
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Pavillon Hubert-Aquin (A), local: A-2885
400 rue Ste-Catherine Est, Montréal
La conférence est suivie d’échanges et de discussions de 14 h 00 à 17 h 00 au café La Brioche Lyonnaise, 1593, rue St-Denis, Montréal.